Annemasse Agglo révolutionne la mobilité de son territoire

Au sein de la métropole du Grand Genève, le territoire de l’agglomération d’Annemasse est au cœur d’une révolution. Si jusqu’ici nos modes de vie en matière de mobilité étaient incarnés par l’usage exclusif de l’automobile, il nous faut répondre aujourd’hui à un triple enjeu. Comment ainsi faire respirer la ville en limitant l’émission de particules fines, responsables de problèmes sanitaires sans précédent ? Comment limiter l’émission de CO2 ? Et comment accueillir toujours plus de nouveaux habitants dans une ville à bien vivre et à taille humaine ? 

Depuis de nombreuses années, telle est l’équation à laquelle les élus de l’agglomération et de tous leurs partenaires tentent de répondre.

Un territoire attractif où il devient difficile de se déplacer

L’agglomération d’Annemasse est intégrée dans la métropole du Grand Genève. Qu’on le veuille ou non, en vivant sur l’agglomération, nous vivons dans un bassin de vie d’un million d’habitants, dont Genève en est la ville centre et crée beaucoup d’emplois. Tout ceci n’est pas sans conséquences et la ville internationale qui a des difficultés à construire de nouveaux logements, s’est toujours appuyée sur le genevois français (l’agglomération d’Annemasse, de Thonon, de Saint-Julien etc.), qui connait une croissance continue de population record et ce depuis plusieurs années. 

Si vous avez de plus en plus de mal à vous déplacer en voiture sur l’agglomération d’Annemasse, c’est principalement à cause de cela : l’accroissement constant du nombre d’usagers de la route. La pression démographique engendrant toujours plus de déplacements, les routes ne suffisent plus.

Faut-il alors penser un système sans voiture ?

maquettes voitures

Non ! La voiture a toute sa place pour répondre à certains besoins et ne doit pas être oubliée lorsque l’on parle de déplacements. Elle ne peut plus en revanche être pensée comme le seul mode de transport de la population. 

Ce n’est aujourd’hui plus envisageable et cette prise de conscience doit être collective, pour pouvoir continuer à se déplacer demain sans fragiliser l’économie du Grand Genève mais aussi pour préserver la santé des habitants ainsi que le fragile équilibre écologique de notre environnement.

Ainsi aujourd’hui, chaque mode de transport doit trouver sa place et ne peut avoir de sens que parce qu’il est pensé en fonction des autres et non plus contre les autres. En se complétant, ils forment un réseau performant grâce auquel il est facile de se déplacer en toute liberté. 

En répondant à cet accroissement du besoin de mobilité via une augmentation de l'offre de transports publics et une forte place aux modes doux, Annemasse Agglo et ses partenaires entendent diminuer le nombre de voiture en circulation. Cela permettra alors aux automobilistes d'être moins confrontés aux embouteillages.

Un réseau de bus et des pistes cyclables performants ainsi que des grands projets en cours 

cyclistes

Pour diminuer le nombre de voitures sur la route, Annemasse Agglo s'attache à proposer des alternatives efficaces : des moyens de se déplacer adaptés aux besoins des usagers.
Depuis 10 ans, des efforts importants sont réalisés pour développer le réseau de bus et les pistes cyclables. Et cela fonctionne ! De 2007 à 2017, malgré une forte augmentation de la population (+14%) les déplacements en voiture n’ont augmenté que d’1% ! Ces derniers ont été compensés par une fréquentation du réseau de bus qui a explosé, passant sur la même période de 6 000 à 14 000 passagers par jour. Preuve donc qu’une autre mobilité est possible !

En 2018, la voie verte du Grand Genève (portion urbaine de la vélo route Léman Mont-Blanc) a été mise en service. Depuis, le nombre de vélos circulant sur l’agglomération est bien plus élevé. Preuve que cet équipement répond à un réel besoin !

Annemasse Agglo continue enfin ses efforts pour mettre en œuvre un système de déplacement cohérent et interconnecté, comprenant des projets phares comme le Léman Express, la nouvelle gare d’Annemasse, des parkings relais et le Tram Annemasse-Genève.

système de transport annemasse agglo

Ces grands travaux d’infrastructures de transport dont la réalisation est à l’œuvre aujourd’hui éviteront une situation de blocage total.

S’il est vrai de dire qu’en attendant, ces travaux se surajoutent aux difficultés actuelles pour traverser le cœur de ville, grâce à cette politique ambitieuse de rééquilibrage des déplacements et de limitation de la pollution, c’est tout la ville qui se métamorphose aujourd’hui pour une qualité et un cadre de vie révolutionnés.

Tout ce qui est réalisé actuellement sur l'agglomération n'est qu'une étape vers une amélioration constante des déplacements sur le territoire. La phase 2 du Tram Annemasse-Genève, l'amélioration régulière des routes, etc. permettra de poursuivre l'action de la collectivité, pour répondre encore davantage aux besoins des usagers qui vivent le territoire.

A lire dans ce dossier

Forum International de la Mobilité Durable : repenser la mobilité de demain

Mobilité

31 octobre 2018

Le Forum International de la Mobilité Durable se tiendra les 15 et 16 novembre 2018. Conférences, tables rondes et visites de terrain seront au programme dans plusieurs lieux du Grand Genève.

Lire l’actualité

Nouvelle gare d’Annemasse : un nouveau plan de circulation pour un quartier repensé et renouvelé

Mobilité

24 octobre 2018

Les travaux de la nouvelle gare d'Annemasse entrent dans une nouvelle phase. Dans ce cadre, un nouveau plan de circulation devant la gare est mis en œuvre.

Lire l’actualité

Actions et projets

Actions et projetsSe déplacer

La nouvelle gare d’Annemasse, pôle d’échanges de toutes les mobilités

Une nouvelle gare pour accueillir le Léman Express

Pour accueillir le Léman Express - RER transfrontalier qui reliera la Haute-Savoie et Genève - et accompagner son développement, la gare d’Annemasse et son quartier ont besoin d’être totalement repensés. 

La gare va ainsi changer de visage afin de faciliter la mobilité sur le territoire et offrir un nouveau cœur de vie autour d’espaces publics de qualité. La nouvelle gare d’Annemasse deviendra alors le principal nœud dans l’organisation des transports de l’agglomération et le moteur de développement de l’éco quartier Etoile Annemasse-Genève. En 2019, la nouvelle gare accueillera ses premiers voyageurs.

Voir l’article